La fresque sainte

Une amie m’a commandé une peinture murale et m’a donné carte blanche. Je sais qu’elle est fantaisiste, originale et dotée d’une grande culture en histoire de l’art. Je me suis sentie confiante dans mon « délire créatif ». Elle venait d’avoir un enfant. On rigolait à l’appeler le divine enfant ou l’enfant Jésus. J’ai toute suite pensé à faire une fresque religieuse complètement décalée.

Écolo et rigolo

Avant de jeter, créer ! Il est bon de se demander si ce qu’on est prêt à mettre à la poubelle pourrait être réutilisé par vous, des enfants, des artistes ou des élèves en cours d’arts plastiques par exemple. Les choses « qui dorment » ou qui sont destinées à la poubelle, donnent libre cours aux multiples essais sans risque de gâchis, sans le stress de mal faire. Que du bonheur !